Tout savoir sur comment étudier en Australie

Etudier en Australie

01/08/2016

Partir étudier en Australie : le choix de nombreux anciens détenteurs du VVT

Reconnu au niveau international et proche du modèle américain, le système d’étude en Australie attire de nombreux candidats désireux de suivre une formation en anglais dans un cadre hautement attractif. Les (anciens) détenteurs de visa vacances travail sont d’ailleurs de plus en plus nombreux à retourner en Australie pour étudier après leur séjour révèle le département d’Immigration et de la protection des frontières du pays.

Comme l’explique le responsable du Conseil australien de l’éducation privée et de la formation, Rod Camm :« ces jeunes effectuent un visa vacances travail, aiment ce qu’ils voient, puis ils décident de revenir pour étudier. » Qui en effet ne souhaiterait pas étudier dans un pays où la qualité de vie tout comme la beauté des paysages sont largement plébiscitées dans les classements mondiaux. Ajouté à cela le fait que Melbourne, Sydney ou Brisbane figurent également en permanence dans le top 10 des villes les plus agréables au monde et la réponse coule de sens.

Le système éducatif australien

L’Australie compte au total 41 universités dont 40 publiques. A une différence près : publiques ne veut pas dire gratuites, ou presque, comme en Belgique. Vous pouvez retrouver la liste de ce universités sur le site de Study Experience, spécialisé en études supérieures à l’étranger. En dehors de l’unif, l’Australie mise beaucoup sur les nombreux TAFE (Tertiary And Further Education) également connus sous le nom de VET (Vocational Education and Training). En d’autres termes, les hautes écoles belges. Ces TAFE possèdent tous une orientation permettant d’intégrer facilement le marché du travail. Les étudiants y suivent des formations professionnalisantes de 10 semaines jusqu’à trois ans qui leur permettent d’obtenir un certificat, un diplôme ou un diplôme approfondi. Moyennant certaines conditions, il est également possible de poursuivre dans une université par la suite.

Deux cycles jalonnent le cursus universitaire en Australie. D’une part le cycle undergraduate (premier cycle), qui conduit en trois à cinq années au diplôme de premier niveau (Bachelor Degree). Ensuite, le cycle Postgraduate (deuxième cycle), allant de six mois à deux ans et qui permet de son côté d’accéder aux diplômes de Graduate Certificate, Graduate Diplomas, Master Degree, Doctoral Degree (PhD).

Study Experience propose par exemple pour sa part de vous inscrire à une formation de type « Certificate » au sein des TAFE ou bien alors, à un « Study Abroad » dans les universités pour y passer un semestre ou une année combinant le perfectionnement de l’anglais et des matières universitaires. Un moyen de préparer au mieux ses futures études supérieures à l’inverse des secondes réthos qui, face à ses programmes, ont vite fait de montrer leurs limites.

Etudier en Australie : quelles formalités ?

Autant ne pas se mentir, hormis dans le cadre d’un échange, Les frais d’inscription sont élevés pour ceux qui souhaitent étudier en Australie. Mais avec un taux de chômage qui oscille entre 5 % et 7 %, le pays des kangourous a de solides arguments pour conserver ses jeunes diplômés. D’autant que sur place, les campus se trouvent pour la plupart dans des décors largement appréciables et ressemblent à ce que vous attendez d’un vrai campus universitaire (tout confort, équipements modernes, professeurs disponibles…).

Pour un séjour de plus de 90 jours, tout étudiant est sommé de demander à l’ambassade d’Australie un visa étudiant (environ 350 euros). A noter : ce visa permet de travailler à mi-temps pendant ses études et, bonne nouvelle, à plein temps pendant les vacances scolaires. Le délai d’obtention de ce dernier peut s’étendre jusqu’à huit semaines. Il vous sera également demandé une attestation de ressources, votre passeport ainsi qu’une Confirmation of enrolment for Overseas Students à demander à votre université d’accueil. Si la rentrée universitaire se déroule principalement en février, il est aussi possible de démarrer en juillet. Les TAFE proposent plus de rentrées, jusqu’à quatre par an. Enfin, notez que l’entrée à l’université en Australie est sélective, il va sans dire que de (très) bons résultats scolaires vous aideront amplement à les intégrer.

Quel niveau d’anglais pour étudier en Australie ?

Sélective de part les résultats (inscriptions sur dossier), mais également sur le niveau d’anglais. Pour justifier d’un niveau suffisant, les étudiants étrangers devront faire valoir un score minimum au TOEFL ou bien à l’IELTS. Autrement, il deviendra nécessaire de repasser un de ces tests. Attention, les scores demandés varieront selon les programmes et les universités. Découvrez en plus sur ces deux examens de langue dans un article précédent. Pas de panique toutefois, ces deux examens se préparent et il vous sera possible de les passer autant de fois que vous le désirez.

Les statistiques publiées par le ministère de l’Immigration et la protection des frontières font état de 4 642 anciens détenteurs d’un VVT ayant obtenu en 2014 / 2015 un visa d’étudiant une fois en dehors de l’Australie. En prenant en compte les différentes sous-classes du visa vacances travail, quelque 13 000 jeunes sont ainsi partis étudier en Australie après avoir eu recours à la formule programme vacances-travail qui englobe deux types de visas selon le pays de résidence : le visa Working Holiday et le visa Work and Holiday.

Comme le veut la culture australienne, les études doivent avant tout être considérées comme un investissement et non une obligation, de quoi en tirer le meilleur parti une fois de retour… ou bien en restant sur place !

Commentaires

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*

Prenez rendez-vous !

Vous souhaitez définir votre projet lors d'un rendez-vous individuel ?

Ou vous désirez participer à une de nos séances d'information?

Salon des études à l’étranger

Assurance Voyage

Assurance voyage

Gagnez du temps en souscrivant votre assurance voyage en ligne !

Avant ou après

Avant/Après

Profitez de 50% de réduction sur nos cours de langues en ligne

Twitter