En Australie ou Nouvelle-Zélande, vous pouvez enchaîner avec un deuxième Visa Vacances Travail.

Deuxième Visa Vacances Travail

10/03/2015

Deuxième Visa Vacances Travail : comment obtenir un Second Year Visa  en Australie ou en Nouvelle Zélande ?

Vous profitez un max du mode de vie à l’australienne ou néo-zélandais seulement voilà, votre Visa Vacances Travail (VVT) arrive à expiration ? En respectant certaines conditions, il vous est possible de prolonger l’aventure… et continuer à rêver. Languages and Travel, votre agence de séjour linguistique à Bruxelles spécialiste du Working Holiday, vous explique le pourquoi du comment du deuxième Visa Vacances Travail également appelé Second Year Visa !

Un Visa Vacances Travail ou Working Holiday Visa c’est bien, deux c’est encore mieux pour profiter des plages australiennes, bivouaquer dans l’Outback ou effectuer une saison de ski en Nouvelle-Zélande… Le tout, en améliorant son anglais bien sûr ! Peu le savent, pourtant le Second Year Visa existe.

Deuxième Visa Vacances Travail en Australie

Ça y est c’est fait, vous avez découvert l’Australie et vous l’appréciez, beaucoup même depuis quelques mois. A tel point que vous souhaiteriez poursuivre l’aventure. Vous êtes nombreux à nous demander comment faire. Une fois muni de votre passeport, de votre carte de crédit (même prix que pour le premier VVT), des périodes de travail effectuées et des ABN de vos anciens ou actuels employeurs, trente minutes suffisent pour en faire la demande sur le site Internet du gouvernement australien. Normalement, la réponse vous sera envoyée sous quelques heures ou quelques jours si vous respectez les conditions suivantes :

– effectuer sa demande au plus tard la veille de ses 31 ans ;

– Avoir travaillé au moins 88 jours ou 3 mois de façon continue ou en plusieurs fois chez un ou plusieurs employeurs. Notez qu’un jour complet de travail équivaut à 7/8 heures de labeur. Pour ce calcul, les week-ends comptent également. Par exemple, si vous travaillez 5 jours, cela donnera 7 jours à votre compteur. N’oubliez pas d’imprimer le Formulaire 1263 et de le faire compléter par chacun de vos employeurs lors de chacune de vos missions ;

– Avoir travaillé dans des domaines précis : Plant and animal cultivation ou fruit-picking (travail agricole), Fishing and pearling (pêche et la culture de perles), Tree farming and felling (sylviculture et abattage d’arbres), Mining (travail dans les mines) et travaux dans le bâtiment. Le travail bénévole comme le Wwoofing ou HelpX est aussi accepté à certaines conditions (ceci est susceptible de changer prochainement ; il est question que le Wwoofing et le HelpX ne soient plus pris en considération pour obtenir un second visa vacances travail Australie ; si vous êtes en Australie actuellement, introduisez votre demande de 2nd visa vacances travail rapidement si vous avez fait du Wwoofing ou du HelpX … avant que la loi ne change !) ;

– Avoir travaillé dans des régions précises comme par exemple certaines parties du New South Wales, du Queensland, en Western Australia ou dans les Etats du Northern Territory, de la South Australia ainsi que la Tasmanie. En revanche à Sydney, Newcastle, la région « Central Coast » et Wollongong dans le New South Wales, « Greater Brisbane » et Gold Coast dans le Queensland, Melbourne et ses alentours dans le Victoria, Perth et ses alentours dans le Western Australia et enfin, l’Australian Capital Territory (Canberra) : vos jours de travail ne seront pas comptabilisés. Voir ici l’intégralité des régions éligibles.

– Ne pas être accompagné d’un enfant à charge pendant votre PVT ;

– Avoir un passeport en cours de validité bien sûr !

Au début de votre deuxième Visa Vacances Travail, tous les compteurs sont remis à 0. Vous pouvez ainsi travailler à nouveaux 6 mois pour un même employeur ou étudier 4 mois de plus. Enfin, sachez que vous pouvez faire la demande de votre Second Year Visa depuis l’Australie mais aussi, depuis l’étranger.

Second Working Holiday en Nouvelle Zélande et au Canada

La Nouvelle-Zélande (Aotearoa pour les intimes) n’accorde quant à elle que 3 mois maximum supplémentaires à la suite d’un premier Visa Vacances Travail. Pour en bénéficier, il vous faudra justifier de 3 mois de travail saisonnier lors du premier Working holiday Visa dans les secteurs suivants : l’agriculture, l’horticulture ou la viticulture. Vous devrez alors faire la demande du Working Holidaymaker Extension Permit auprès des services de l’immigration de Nouvelle-Zélande. Après avoir payé les frais, similaires au premier WHV, vous devrez également remplir un formulaire.

Enfin, il n’est malheureusement pas possible de poursuivre l’aventure au Canada en renouvelant son Visa Vacances Travail. Une seule solution si l’envie vous en mort les doigts, trouver un employeur qui se portera garant de vous sur place.

Vous avez des questions ou vécu cette situation ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience.

Commentaires

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*

Prenez rendez-vous !

Vous souhaitez définir votre projet lors d'un rendez-vous individuel ?

Ou vous désirez participer à une de nos séances d'information?

Salon des études à l’étranger

Assurance Voyage

Assurance voyage

Gagnez du temps en souscrivant votre assurance voyage en ligne !

Avant ou après

Avant/Après

Profitez de 50% de réduction sur nos cours de langues en ligne

Twitter