Etre bilingue ou ne pas être, quel niveau peut on atteindre en langue

To be bilingue or not to be ?

08/12/2016

Aussi surprenant soit-il, être bilingue était autrefois mal perçu. Cette capacité est désormais vue comme un incontestable avantage à différents niveaux. A l’heure où la pratique des langues étrangères est une compétence minimum, être bilingue c’est posséder un atout non négligeable. Peut-on devenir bilingue et si oui comment ? Les explications de Languages and Travel, agence de séjour linguistique.

Etre bilingue, qu’est ce que cela veut dire ?

To be bilingue or not to be, telle est la question. Quelle différence avec les termes « anglais courant » ou bien « anglais opérationnel » par exemple ? Faut-il être anglais d’origine pour être bilingue en anglais ? Si vous n’avez pas de parents issus de tel pays, comme une mère espagnole ou un père allemand, est-il possible de maîtriser parfaitement une langue ? Revenons plus en détails sur la définition du bilinguisme si vous le voulez bien ! Etre bilingue signifie la capacité donnée à un individu de s’exprimer dans deux langues distinctes à un degré de précision identique.

Un plus aussi pour la santé

Auparavant, dans l’imaginaire collectif, savoir parler deux langues se faisait au détriment d’autres compétences. Le bilinguisme a ainsi connu des heures difficiles, mais les temps ont bien changé. Désormais, cette faculté est un « must ». A tel point que certains parents essaient d’exposer dès le plus jeune âge leurs enfants à plusieurs langues. D’autre part, et c’est même prouvé, savoir jongler parfaitement entre les langues est bon pour la santé. Cela préviendrait par exemple le développement de la maladie d’Alzeimher ; augmenterait les capacités cognitives et aiderait les enfants à anticiper les changements et y répondre plus facilement tout en les rendant plus ouverts aux autres ainsi que plus attentifs. Le célèbre programme TedX en a même fait une vidéo :

Un avantage pour le monde professionnel

La compétence linguistique est devenue un vrai plus pour chacun dans un monde globalisé. Professionnellement (mais aussi à titre d’enrichissement personnel d’ailleurs), parler plusieurs langues couramment représente un atout certain. Vous pourrez par exemple postuler aussi bien à des jobs saisonniers qu’à des postes durables et nécessitant des niveaux de formation pour décrocher un CDD voire même un CDI à l’étranger comme en Belgique.

Comment devenir bilingue ?

Au risque d’en décevoir certains, il ne suffit malheureusement pas de payer un programme garantissant le bilinguisme pour le devenir. Maîtriser parfaitement une langue se compte en mois voire plutôt en années. Quelques cours par semaine à raison de 24 semaines ne suffiront pas, même en lisant dans la langue ciblée, en regardant des films et en participant à des groupes de discussion. Il s’agit d’une mécanique bien plus complexe favorisée entre autre par la répétition des situations que ce soit en terme de compréhension que d’expression notamment pour l’emploi de la phonétique. Il va sans dire que l’immersion longue durée est quasi obligatoire pour y parvenir.

A noter toutefois que la durée d’apprentissage et le temps que l’on peut mettre à devenir bilingue reste propre à chacun. Il n’existe donc aucune règle en la matière. En revanche, s’il est plus facile de le devenir étant jeune, il est tout à fait possible de réussir ce challenge à tout âge.

Et si vous n’êtes pas bilingue…

Vous reste-t-il alors uniquement vos yeux pour pleurer ? Détrompez-vous, pas de panique ! D’une part, car il n’est pas donné à tout le monde d’être doté de cette faculté. Ensuite, car il n’est dans quasiment aucune situation absolument nécessaire d’atteindre ce nirvana de connaissance. Comme le prouve l’échelle européenne d’évaluation des langues allant ce A1 à C2, il est tout à fait possible de maîtriser une langue sans qu’elle soit pour autant une langue maternelle.

Par ailleurs, il est rare qu’une personne bilingue maîtrise parfaitement et de manière équivalente deux idiomes. Certes, être capable de travailler dans plusieurs langues ouvre de nombreuses portes professionnelles puisqu’étant un critère de sélection déterminant en entreprise. Mais hormis quelques métiers bien précis qui l’exigent, une très bonne connaissance reste à ce jour largement suffisant !

Cet article vous a plu ? Vous aimerez aussi :

Ces secteurs qui valorisent les langues

Comment préparer son séjour linguistique

Commentaires

Your email is never published nor shared. Required fields are marked *

*

Prenez rendez-vous !

Vous souhaitez définir votre projet lors d'un rendez-vous individuel ?

Ou vous désirez participer à une de nos séances d'information?

Salon des études à l’étranger

Assurance Voyage

Assurance voyage

Gagnez du temps en souscrivant votre assurance voyage en ligne !

Avant ou après

Avant/Après

Profitez de 50% de réduction sur nos cours de langues en ligne

Twitter